Les documents essentiels lors de la vente / achat d’un bien en copropriété

La copropriété est un mode d’acquisition et de gestion d’un bien immobilier commun à plusieurs personnes. Lors de la vente ou de l’achat d’un bien en copropriété, il est important de disposer de certains documents essentiels pour éviter tout litige ou problème juridique ultérieur.

Indispensable : disposer du règlement de copropriété

Ce document fixe les règles de fonctionnement et d’utilisation des parties communes et privatives de la copropriété, ainsi que les droits et obligations de chaque copropriétaire. Il est également utile de disposer de l’état descriptif de division de la copropriété, qui détaille les parties communes et privatives ainsi que les tantièmes de chaque copropriétaire.

Connaitre la situation financière de la copropriété

Il est important de vérifier la situation financière de la copropriété en obtenant les comptes annuels ainsi que le procès-verbal des assemblées générales. Ces documents permettent de s’assurer que la copropriété n’est pas en situation de surendettement et que les travaux nécessaires ont été votés et sont en cours de réalisation.

paris-copropriete

Disposer de l’attestation d’assurance de la copropriété

Ainsi que des contrats d’entretien et de maintenance des parties communes… Ces documents permettent de s’assurer que les parties communes sont bien couvertes en cas de sinistre et qu’elles sont entretenues régulièrement.

Enfin, il est important de vérifier la conformité du bien en copropriété par rapport aux normes en vigueur en matière de construction et de sécurité, notamment en obtenant le certificat de conformité et le diagnostic technique global.

La vente ou l’achat d’un bien en copropriété nécessite la possession de certains documents essentiels tels que le règlement de copropriété, l’état descriptif de division, les comptes annuels et le procès-verbal des assemblées générales, l’attestation d’assurance, les contrats d’entretien et de maintenance, ainsi que le certificat de conformité et le diagnostic technique global. Ces documents permettent de s’assurer de la conformité et de la situation financière de la copropriété, ainsi que de la sécurité et de l’entretien des parties communes.

Passer par un professionnel pour la rédaction d’un pré-état daté

Tout d’abord, il faut présenter un état des lieux de l’immeuble, établi par un expert agréé. Pour être renseigné plus précisément, allez vérifier ce que doit contenir le pré-état daté. À titre informatif, sachez que ce document permet d’établir l’état des différents éléments de l’immeuble, ainsi que les éventuels travaux à prévoir.

Il est également nécessaire de fournir un plan de l’immeuble, afin de montrer les différentes pièces et leur superficie. Ce plan doit être établi par un professionnel qualifié. Ensuite, il faut présenter les documents administratifs liés à l’immeuble, tels que les actes notariés, les permis de construire, etc. Ces documents permettent de vérifier la conformité de l’immeuble aux normes en vigueur.

Enfin, il est important de fournir des documents financiers tels que les factures de travaux réalisés, les devis de travaux à venir, etc. Ces documents permettent de déterminer le budget prévisionnel pour l’immeuble.

Pour rédiger un pré-état daté, il est nécessaire de fournir un état des lieux, un plan de l’immeuble, des documents administratifs et financiers. Ces documents sont essentiels pour établir l’état de l’immeuble et prévoir les travaux à réaliser.